Blanquer : la répression, ça suffit !

Comme partout en France, en Gironde, des enseignant-e-s ont contesté la réforme du Bac, imposée à marche forcée, au mépris des avis des instances de concertation et dans la précipitation. De nombreux-ses enseignant-e-s ont répondu à l’appel intersyndical à s’opposer à cette réforme inégalitaire par la grève et d’autres actions syndicales dans de nombreux lycées de France.

En Gironde, 9 de ces enseignant-e-s de différents lycées du département ont reçu en février, la veille des vacances de printemps, un courrier de la rectrice les menaçant de sanction. En juin, l’un d’entre eux s’est vu barrer l’accès à la hors classe au nom de son « positionnement », c’est-à-dire pour s’être opposé au ministère en usant de ses droits syndicaux.

Tu trouveras en lien l’appel intersyndical pour l’abandon des poursuites administratives contre nos collègues du Lycée Mauriac de Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.