Recours pour les mutations intra du second degré.

Les résultats d’affectations des collègues du second degré seront affichés à partir du 11 juin 2021 sur SIAM. A partir de cette date vous aurez deux mois pour faire un recours contre cette décision, soit jusqu’au 11 août. Néanmoins nous vous conseillons de le faire au plus vite.

Dans le cadre de la loi de transformation de la Fonction publique, les commissions chargées de vérifier les affectations des candidat·e·s aux mutations ont disparu.

Cependant, la CGT Éducation, organisation représentative (car elle siège au comité technique ministériel) garde le droit d’assister tout·e candidat·e du 2d degré dans son recours administratif.

Vous avez la possibilité de demander une révision d’affectation en formulant un recours administratif normalement dans deux cas :

  • s’agissant d’un·e candidat·e titulaire, vous n’obtenez aucun de vos vœux (mouvement spécifique académique ou mouvement intra-académique)
  • s’agissant de candidat·e·s stagiaires ou candidat·e·s titulaires en affectation à titre provisoire, vous êtes affecté·e·s en dehors de vos vœux, par la procédure d’extension

Mais l’administration vous permet aussi de formuler un recours hors du cadre règlementaire…

Une application pour les recours.

Les recours doivent être transmis à l’administration via l’application colibri.

Pensez à renseigner le nom du syndicat en page 8 pour qu’il puisse assurer votre suivi et à lui transmettre les pièces du recours pour qu’il puisse assurer votre défense.

Contactez-nous par courriel : eluscgteductoul@gmail.com

ou remplissez ce questionnaire :

Pour plus d’information.

Nous vous invitons à lire le mode opératoire transmis par le ministère ci-dessous.

Colibris_-_Mode_operatoire_1412117

 

Voir aussi : Barres d’entrée intra 2021 de l’académie de Toulouse

Revendiquons plus de bienveillance.

En l’absence de CAPA, l’acceptation du recours reste à la discrétion de l’administration. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas le tenter, mais le mot bienveillance a un sens très surprenant dans le ministère de l’Éducation nationale. Un rapport de force serait nécessaire pour obliger le ministère à plus de considération pour ses personnels. Se syndiquer à la CGT éduc’action est un premier pas pour l’obtenir.

Pour se syndiquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.