Nouveaux textes officiels sur la situation sanitaire.

De nouvelles circulaires et notes sur la gestion sanitaire ont été transmises par le ministère. Il y a quatre mois, les personnels de l’éducation nationale n’étaient pas prioritaires pour la vaccination. A partir du 15 septembre, certains collègues se retrouvent contraints par l’obligation vaccinale. Ce ministère reste d’une violence extrême avec les personnels.

Tout d’abord, la foire aux questions du ministère a été mise à jour le 10 septembre. Les nouveautés par rapport à la version du 1er septembre sont surlignées en jaune dans le sommaire du PDF téléchargeable.

Il faut noter la fin du non brassage automatique des élèves en cas de PE non remplacé·es.

Il faut aussi noter que les élèves des filières santé sont soumis à l’obligation vaccinale pour effectuer leurs PFMP dans les lieux y étant soumis ainsi qu’au contact de personnels y étant soumis. Il s’agit de l’application aux PFMP de l’obligation vaccinale dans les établissements de santé, obligation que la CGT dénonce. Par ailleurs, ce sont encore les élèves issu·es des classes populaires qui sont touché·es par cette mesure.

Pour les personnels à risque.

La DGAFP a produit un nouvel arrêté sur la gestion des personnels à risque (transposé dans la nouvelle FAQ du MEN).

20210909-circulaire-DGAFP

 

L’obligation vaccinale au ministère de l’éducation nationale.

Enfin, Le ministère a produit une note de service sur la mise en œuvre de l’obligation vaccinale de certaines catégories de personnels. Elle est assez sèche, étant l’adaptation de celle de la DGAFP, mais le ministère, lors de la réunion avec les organisations syndicales sur le sujet, s’est dit vouloir éviter le plus possible les suspensions en essayant de proposer des affectations provisoires. L’obligation vaccinale reste tout de même un problème et il faudra vérifier que le rectorat respecte au moins la philosophie du ministère sur la question.

Circulaire MENJS - SG - DGRH du 9 septembre 2021 sur l'obligation vaccinale

 

Lire aussi : Pétition : Loi sanitaire et Régressions sociales à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *