5 avril : soutien à la SAM.

Les camarades de la SAM appellent à se rassembler devant l’usine le mardi 5 avril pour les soutenir face à l’expulsion ordonnée par le tribunal de Rodez.

Le mardi 5 avril, alors que le Président Macron fait campagne sur la préservation de l’emploi et de l’autonomie du pays, les mandataires financiers vont commencer le dépeçage de l’usine, détruisant toute possibilité de production sur le site, si rien n’est fait.

Le 5 avril : la suite du 24 mars et des 125 jours d’occupation.

Jeudi 24 Mars, la CGT Educ 12 était mobilisée pour soutenir les camarades de la SAM, assignés en justice par les mandataires financiers dans le but de pouvoir les faire expulser de la boîte.

Or, depuis plus de 125 jours, ils ont mis les machines sous leur protection, favorisant ainsi la reprise de la SAM,  avec un projet de renaissance d’une fonderie porté par l’entrepreneur lotois Matthieu Hede, président de MH Industries, (Diace à Vayrac, Fin’Tech à Albi…), soutenu par la Région et l’Etat.

La décision de justice est tombée ce mardi 29 Mars, demandant aux salariés de quitter leur usine, le délai est jusqu’au 5 Avril.

Cette décision entraîne la colère des salarié-e-s et de toutes celles et ceux qui les défendent depuis le début de leur combat en Février 2020.

Les salarié-e-s de la Sam  réunis en Assemblée Générale,  ont décidé, à l’unanimité, de poursuivre la mise sous protection de l’outil de travail, tant qu’ils n’auront  pas de garanties écrites,  sur la préservation de l’outil de production de la part de l’ensemble des acteurs du dossier.

Ils ont également décidé d’organiser un grand rassemblement mardi 5 avril devant la Sam à 17h30, pour exprimer tous ensemble : « Pas touche à la Sam » !

Il y a la possibilité, également pour ceux qui le souhaitent, d’être présent à partir de 14h.

Soyons nombreux et nombreuses à les soutenir.

 

Copie de Copie de Tract sam 21-02-2021 cgt (21 × 29.7 cm) (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.